Pivalone 1 pour cent

Pivalone 1 pour cent, suspension nasale – Tixocortol pivalate

Classe pharmacothérapeutique

Corticoide pour usage local (système repsiratoire)

Indications Thérapeutiques

Ce médicament est indiqué dans les manifestations inflammatoires et allergiques du rhino-pharynx : rhinites allergiques, rhinites saisonnières, rhinites congestives aiguës et chroniques, rhinites vaso-motrices.

pivalone-1-pourcent-flacon-de-10-ml-de-suspension-nasale-i17

Informations à connaître avant d’utiliser le médicament ?

A utiliser après mouchage ou nettoyage soigneux du nez

  • antécédents allergiques à l’un des composants du produit
  • epistaxis (saignement du nez)
  • existence en cours de traitement d’infections virales ou fongiques de surinfection locale importante
  • prise d’autres médicaments : si vous prenez ou avez pris récemment un autre médicament, y compris un médicament obtenu sans ordonnance, parlez-en à votre médecin ou pharmacien.
  • grossesse et allaitement : ce médicament, dans les conditions normales d’utilisation, peut être utilisé pendant la grossesse et l’allaitement. D’une façon générale, il convient de demander conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre tout médicament.

Posologie

Se conformer à la prescription médicale, la plus part du temps (3 fois par jour)

Mode et voie d’administration

Voie nasale
Ne pas avaler

Mode d’emploi

Agiter énergétiquement le flacon de bas en haut avant chaque utilisation. Puis, ôter le capuchon de protection.
Amorcer la pulvérisation par 4 à 5 pressions successives avant la première utilisation et éventuellement au cours du traitement.
Introduire l’embout verticalement dans la narine et pressez à fond.
Remettre le capuchon de protection après chaque utilisation.

Durée du traitement

La durée d’administration de ce médicament sera la plus courte possible ( quelques jours). Se conformer à l’ordonnance de votre médecin.

Les effets indésirables du pivalone 1%

Comme tous les médicaments, Pivalone 1 pour cent, suspension nasale est susceptible d’avoir des effets indésirables, bien que tout le monde n’y soit pas sujet. Des réactions d’intolérance locale (picotements…) peuvent survenir en début de traitement.

Rares réactions locales, soit à type de sécheresse de la muqueuse nasale, soit de type allergique, manifestations locales cutanées, œdèmes (infiltration de liquide dans les tissus superficiels du visage et/ou des muqueuses et exceptionnellement laryngé) ont été signalées. Elles cèdent à l’arrêt du traitement.

Très rarement : possibilité de glaucome (augmentation de la pression à l’intérieur de l’oeil), cataracte (opacification du cristallin de l’oeil).

Si vous remarquez des effets indésirables non mentionnés dans cette notice, ou si certains effets indésirables deviennent graves, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien.

Conservation du pivalone 1 pour cent

Tenir hors de la portée et de la vue des enfants.

Ne pas utiliser PIVALONE 1% après la date de préemption mentionnée sur le conditionnement extérieur.

 

 

 

 

 

femme enceinte

A combien de semaines de grossesse êtes-vous ?

Pour savoir à combien de semaines de grosses vous en êtes, vous pouvez utiliser deux méthodes, soit en calculant la semaine d’aménorrhée soit en calculant la semaine de grossesse effective. Ce dernier calcul consiste en effet à compter les semaines depuis le jour de la fécondation. A noter que cela peut induire en erreur les futures mamans au cas où elles n’ont pas un cycle très régulier, à savoir de 28 jours.

Comme la comptabilisation peut être faussée, étant donné que la majorité des femmes ne savent pas exactement leur date d’ovulation, les médecins préfèrent calculer les semaines de grossesse depuis les semaines d’aménorrhée. Ce calcul se traduit par le comptage depuis le jour de début des dernières règles.

Si vous attendez un heureux évènement et que vous souhaitez calculer a combien de mois de grossesse je suis, sachez que vous pourrez vous tourner vers des outils en ligne vous permettant de savoir cette information.

Facile à utiliser, il vous suffit tout simplement d’indiquer la date du début de vos dernières règles, et au bout de quelques secondes, vous avez tous les résultats. Cela concerne entre autres la date de l’accouchement, la date de la conception et même le signe astrologique de votre bébé. Pour les suivis médicaux, vous pourrez aussi connaître la date de la fin du premier trimestre ainsi que du second trimestre.