Il faut arrêter de fumer pendant la grossesse, mais sans médicaments



C’est à la une que la revue « Prescrire » met en garde contre les dangers de la bupropione (le Zyban) pour le coeur du foetus.

La bupropione (commercialisée sous le nom de Zyban par les laboratoires GlaxoSmithKline) est un amphétaminique proposé dans le sevrage tabagique et dont la balance bénéfices-risques est défavorable, rappelle, d’emblée, un article publié dans le numéro de janvier de cette revue indépendante de l’industrie pharmaceutique. Selon lui, « une fréquence accrue de malformations cardiaques chez les enfants en cas d’utilisation pendant la grossesse est une raison supplémentaire de ne pas utiliser la bupropione ».

Le message est clair : depuis sa commercialisation en 2001, de nombreux effets indésirables ont été mis en évidence avec ce médicament, notamment des réactions cutanées et allergiques, des convulsions, des tentatives de suicide, des infarctus du myocarde et même des décès. Des données provenant d’un registre de 423 grossesses avaient mis en évidence, dès 2004, un risque accru de malformations cardiaques chez les enfants exposés à ce médicament pendant la grossesse. Quatre ans plus tard, l’étude de 806 femmes enceintes prenant de la bupropione lors du premier trimestre a confirmé la fréquence accrue de malformations cardiaques chez les bébés. Enfin, en 2010, une enquête qui a inclus plus de 10 000 enfants a montré une fréquence accrue d’exposition pendant la grossesse à la bupropione chez les jeunes porteurs d’anomalies cardiaques.

Dépression

Pour les auteurs de Prescrire, toutes ces données « suggérant un risque de malformation cardiaque chez le nouveau-né sont une raison de plus pour écarter la bupropione des propositions à faire aux femmes enceintes ». Ces médecins conseillent le recours à la nicotine en pastille, patch ou gomme si les futures mères ont besoin d’aide pour arrêter de fumer. Ils recommandent enfin de surveiller particulièrement le coeur des foetus et des (…) Lire la suite sur LePoint.fr

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *