La myopie : voir bien de prés mais flou de loin…



Les myopes ont généralement une très bonne vision… de près. A mesure qu’ils s’éloignent de l’objet regardé en effet, celui-ci tend à devenir de plus en plus flou. Ce trouble de la vision peut apparaître dès l’enfance, puis évoluer au cours de la vie. Lunettes, lentilles de contact ou même chirurgie réfractive, les solutions qui s’offrent aux myopes sont nombreuses.

Deux causes, qui parfois peuvent être associées, sont à l’origine de la myopie. « Soit l’œil est trop long. C’est-à-dire que la rétine est située trop loin du segment antérieur de l’œil. Soit la partie antérieure de l’œil (constituée de la cornée et du cristallin) converge trop », expliquent les ophtalmologues de la clinique Sourdille, à Nantes. Dans une myopie évolutive l’œil a tendance à s’allonger, un phénomène qui peut s’observer notamment, durant la croissance d’un enfant.

Très souvent héréditaire, la myopie apparaît généralement assez tôt. Elle est d’ailleurs souvent dépistée au cours des premières années de scolarité, lorsque l’enfant n’arrive pas à lire ce qui est écrit au tableau. Dans certains cas, elle peut survenir entre 20 et 30 ans, lorsque la vision de près est très sollicitée par un travail devant un écran. N’oublions pas enfin, qu’une grossesse peut également en être le facteur déclenchant.

Pour corriger la vue d’un myope, les médecins disposent de trois types de solutions :

– Les lunettes d’abord, présenteront des verres concaves. Ils feront en effet converger les rayons lumineux vers l’intérieur et feront paraître l’œil plus petit qu’il n’est réellement. C’est pourquoi lorsqu’un myope retire ses lunettes, il a parfois ce « drôle de regard » qui lui confère un charme indicible… ;

– Malgré la mise au point de verres très affinés et antireflets, certains grands myopes préfèrent les lentilles de contact. Parfaitement adaptées à la correction de la myopie, elles évitent de porter des « briques » devant les yeux et offrent un confort très supérieur aux lunettes ;

– Lorsque la myopie est (…) Lire la suite sur destinationsante.com

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *