Le Noctran : dangereux pour la santé ?



Il serait responsable de «chutes» et de «troubles neurologiques et psychiatriques» sur les personnes âgées, principales consommatrices…

La commission d’AMM (autorisation de mise sur le marché) de l’Afssaps a fait connaître vendredi son avis concernant le Noctran, un médicament utilisé contre les troubles du sommeil, rapporte L’Express.fr citant l’AFP.

D’après le communiqué publié sur le site de l’Afssaps, la commission, réunie jeudi, a en effet «reconsidéré le bénéfice/risque du médicament et a voté contre son maintien sur le marché».

Chutes et surdosages volontaires

Le Noctran, commercialisé uniquement en France depuis 1988 contient une association de trois principes actifs «qui n’a pas montré d’intérêt». En outre, celle-ci présente des risques accrus en raison d’une «importante utilisation chronique du Noctran» alors que la durée du traitement ne devrait pas dépasser quatre semaines.

La commission note que le médicament est souvent utilisé en «surdosage volontaire». Il provoquerait aussi des «chutes», problématiques pour cette tranche d’âge. Les personnes âgées seront les premières concernées si le retrait a lieu. Elles sont les principales consommatrices de ce médicament.

Une décision attendue courant mars

Le Noctran fait partie de la liste des 77 médicaments faisant l’objet d’une surveillance renforcée, publiée en janvier. La liste mentionnait déjà une possibilité de retrait.

Selon le communiqué, la Commission d’AMM «recommande d’informer les prescripteurs, les pharmaciens et les patients sur les modalités d’arrêt progressif du traitement en raison du phénomène de sevrage», ainsi que sur les méthodes de substitution. La décision finale sera prise par le directeur général de l’Afssaps à l’issue de la procédure contradictoire avec le laboratoire. (Santé Yahoo)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *