La grippe A



Ma Pharmacie en Ligne


Rappel :

Depuis son apparition au Mexique au début de l’année 2009, la (ou virus H1N1) fait quasiment quotidiennement la une dans la presse.
Aujourd’hui, de nombreux cas ont été confirmés en Europe y compris en France. Les prévisions des experts font craindre une épidémie massive dès le mois de septembre 2009.
Face à ce constat, les autorités de Santé prennent de nombreuses mesures préventives afin de limiter l’importance de cette maladie. Cette grippe sera différente de la grippe saisonnière classique ce qui explique les mesures mises en œuvre. Parmi les points forts de cette préparation, il y a la constitution de stock de médicaments antiviraux, la mise à disposition pour les professionnels de santé de kit « grippe A » ou encore la commande de millions de doses de vaccin afin de mener le plus tôt possible un campagne de prévention auprès des personnes les plus à risque de complications en cas de contamination.
Cette fiche conseil fait le point sur les principaux éléments à connaître pour affronter en toute sérénité cette épidémie.

Conseils du Pharmacien :

Quels sont les symptômes de la grippe A ?

La grippe de type A est une maladie qui se manifeste par des symptômes communs à la grippe « classique ».
Il s’agit d’une élévation de la température corporelle (au alentour de 39° à 40°C), d’une très grande fatigue, de courbatures. La durée moyenne de la maladie est d’environ une semaine.
Si vous présentez ces symptômes, vous ne devez plus prendre contact avec le SAMU mais obligatoirement prendre contact avec votre médecin généraliste selon les dernières directives des autorités de santé.

Quels sont les conseils concernant le Tamiflu® et le Relenza® ?

Le Tamiflu® (Oseltamivir, laboratoire Roche) et le Relenza® (Zanamivir, laboratoire GSK) sont des agents anti infectieux de la classe des antiviraux. A noter que le Relenza® n’existe que sous forme inhalée à la différence du Tamiflu® qui est disponible en sirop et gélules.
Leur mécanisme d’action cible une enzyme de la particule virale : la neuramidase. En exerçant une inhibition de cette dernière, ces médicaments empêchent aux virus de pénétrer les cellules de l’organisme non infectées et donc d’éviter la propagation de l’infection. Ces produits appartiennent à la liste I des médicaments et ne peuvent donc être obtenus que sur prescription médicale. En aucun cas, vous ne devez avoir recours à des produits obtenus sur internet qui sont très souvent des contrefaçons potentiellement dangereuses.
L’indication principale est le traitement en prophylaxie comme en curatif de l’infection grippale par le virus influenza de type A ou B. Un élément important à signaler est que la prise d’antiviraux ne dispense pas de la vaccination grippale recommandée par les autorités de santé.
Les gélules doivent être avalées directement sans être ouvertes. Une forme pédiatrique en sirop est disponible pour le traitement de l’enfant mais l’utilisation doit être surveillée du fait d’effets indésirables importants.
Retrouvez plus d’informations sur ces médicaments dans notre rubrique « Armoire à Pharmacie » située à la fin de cette fiche conseil.


Le point sur les à utiliser pendant l’épidémie ?

Le schéma exposé en juillet 2009 par les autorités de santé est le suivant :

  • pour les professionnels de santé : les DDASS sont chargées de distribuer des kits de protection contre la grippe A. Ces derniers contiennent en autres des masques FFP2 en quantité suffisante pour permettre aux professionnels d’être en contact avec des malades atteints ou non de la grippe A.
  • pour les particuliers : sur prescription médicale, des masques de type « chirurgical », pourront être retirés gratuitement en pharmacie de ville.

Les masques FFP2 appartiennent à la famille des « appareils de protection respiratoire jetables ». Ils permettent de protéger celui qui le porte contre les inhalations d’agents infectieux transmissibles par voie aérienne et également contre les gouttelettes émises par un sujet malade lors de la respiration ou de la toux par exemple. Il existe 3 types d’appareils nommés FFP1, FFP2 et FFP3. La différenciation reposant sur l’efficacité du filtre et sur les fuites au niveau du visage.
La réglementation sur ce type de dispositifs suit la directive européenne 89/686/CEE. Un marquage CE sur le produit est obligatoire pour attester de la conformité du produit. Les autorités de santé recommandent le port de ce masque en situation d’épidémie (comme pour la grippe) pour le personnel soignant et les visiteurs des malades.
Les masques « chirurgicaux » ou encore appelés masques médicaux permettent d’éviter, lors de l’expiration, la projection de sécrétions ou de salive potentiellement infectées. Ils sont portés par le personnel soignant afin d’éviter la contamination des malades ou de l’environnement et inversement ils sont mis par le patient pour éviter la contamination des personnes avec lesquelles il est en contact. Ce type de masque peut être complété par l’ajout d’une visière visant à protéger les yeux de toutes projections. Ces masques sont des dispositifs médicaux suivant la directive européenne 93/42/CEE. Le marquage CE obligatoire doit figurer sur l’emballage du produit.

Comment va se dérouler la campagne de vaccination ?

Durant l’été, les autorités de santé ont commandé des doses de vaccin auprès des principaux laboratoires pharmaceutiques producteurs. La production effective n’a commencé que lorsque l’OMS a fourni les souches et que la fabrication du vaccin contre la grippe saisonnière a été achevée.
L’étape suivante, obligatoire pour mettre à disposition des patients un médicament, est la réalisation d’essais cliniques chez l’homme afin de vérifier l’innocuité et l’efficacité de ce vaccin. Les prévisions suggèrent une mise à disposition des vaccins pour les patients durant le mois de septembre. Il est fort probable que deux injections seront nécessaires pour conférer une immunisation suffisante. Cette vaccination contre la grippe ne dispensera pas les personnes habituellement vaccinées contre la grippe saisonnière de se faire vacciner contre cette dernière.
Logiquement, les personnes présentant des risques de complications importantes seront vaccinées en priorité. Il s’agit par exemple des sujets âgés, des patients présentant des problèmes respiratoires chroniques, des femmes enceintes, des professionnels de santé…
Enfin, certaines études montrent que les sujets âgés se faisant annuellement vacciner contre la grippe « classique » seront probablement plus répondeurs à la vaccination car leur système immunitaire possède une immunité partielle contre la grippe en générale.
Dans tous les cas, n’hésitez pas à demander conseils à votre médecin ou à votre pharmacien.

En cas d’épidémie, quelles sont les mesures individuelles à prendre pour éviter la contamination ?

Les mesures de protection individuelle permettent de se protéger soi même pour éviter d’être contaminé mais également de protéger son entourage lorsque l’on est malade.
Les recommandations du Ministère Français de la Santé sont :

  • lavage des mains plusieurs fois par jours avec du savon ou des solutions hydro alcooliques ;
  • utilisez un mouchoir en papier pour se moucher, le jeter ensuite dans une poubelle et se laver les mains ;
  • en cas de symptômes grippaux, prenez contact avec votre médecin traitant.

Retrouvez la plaquette mise à disposition par le ministère de la santé en cliquant sur le lien ici.
Les autorités de santé mettent également à disposition de la population une fiche de questions/réponses sur la grippe. Ce document, disponible sur le site du ministère de la santé, est accessible en cliquant ici.
En plus de ces mesures de prévention, d’autres conseils peuvent être fournis.
Par exemple, le port d’un masque respiratoire peut être recommandé afin d’éviter la propagation du virus entre personnes en contact dans des lieux publics. Lorsque vous toussez, évitez la diffusion de vos particules en utilisant un mouchoir en papier ou en éternuant dans le creux du coude. La distanciation sociale peut être pratiquée et consiste à laisser une distance de 2 mètres minimum entre les personnes ce qui permet de limiter la propagation de l’épidémie.

Ma Pharmacie en Ligne

Principe

Actif

Spécialités

Indications

Posologie

Contre Indications

Conseils

Oseltamivir

Tamiflu®

Gélule de 30, 45, 75 mg

Sirop 12mg/ml

-Traitement curatif et préventif de la grippe due au virus influenza de type A ou B.

-En curatif, le traitement doit être initié le plus rapidement possible dés le diagnostic posé et dans la limite de 2 jours suivant les premiers symptômes.

-En préventif, le traitement doit être initié dés qu’un contact avéré s’est produit avec une personne diagnostiquée comme porteur de la grippe.

Ce médicament peut êtrre administré à l’enfant de plus de 1 ans et chez des sujets à risques (sujets âgés, probléme respiratoire chronique, diabétiques…

-Adulte, sujet âgé et enfant > 13ans : 75 mg / 2 fois par jours pendant 5 jours

-Enfants de – 13 ans , nourrisson et sujets à risque : suivre la precsritpion de votre médecin ou pédiatre

-Hypersensibilité au principe actif ou aux excipients.

-Nouveau nés

-Femmes enceintes ou allaitantes :aucune donnée disponible, demandez conseils à votre gynécologue ou à votre médecin.

L’utilisation d’antiviraux n’est pas une alternative à la vaccination.

Ne prendre que des porduits délivrés en pharmacie de ville.

Zanamivir

Relenza®

Poudre pour inhalation par dose de 5mg un inhalateur est disponible dans l’emballage du médicament)

-Traitement curatif et préventif de la grippe due au virus influenza de type A ou B.

-En curatif, le traitement doit être initié le plus rapidement possible dés le diagnostic posé.

-En préventif, le traitement doit être initié dés qu’un contact avéré s’est produit avec une personne diagnostiquée comme porteur de la grippe.

Ce médicament peut être administré à l’enfant de plus de 5 ans et chez des sujets à risques (sujets âgés, problémes respiratoire chronique, diabétiques..

-Adulte et sujet âgé : en traitement curatif 2 inahalations 2 fois/jours pendant 5 jours.

Le traitement doit être débuté dans les 48 prméiers heures suivant les premiers symptômes.

-La posologie sera diminuée par votre médecin en situation préventive et selon vos antécédents.

-Hypersensibilité au principe actif ou aux excipients.

-Nouveau nés et enfants de moins de 5 ans.

-Antcédents de maladies métaboliques.

-Femmes enceintes ou allaitantes : aucune données disponibles. Demandez conseils à votre gynécologue ou à votre médecin.

Une erreur s’est glissée sur cette fiche ou vous pensez qu’elle n’est plus à jour ?

Vous pouvez nous en informer en cliquant ici.

* Le site « mapharmacie-enligne.com » se dégage de toute responsabilité liée à d’éventuelles conséquences entrainées par l’achat de produits sur un site commercial référencé. Le référencement des produits est réalisé de manière indépendante des sites commerciaux et repose sur l’appréciation du site « mapharmacie-enligne.com ».

**Les informations mentionnées dans cette rubrique sont données à titre indicatif et ne doivent en aucun cas se substituer à une consultation médicale ou à conseil direct pharmaceutique.

Dans tout les cas, le patient doit vérifier la date de péremption et les informations (légales) mentionnées dans la notice de chaque produit pharmaceutique qu’il consomme. En cas de doute, le patient doit consulter un médecin ou un pharmacien.

Le site « mapharmacie-enligne.com » se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation que le patient pourra faire de ces informations.

Les données figurant dans cette rubrique correspondent aux mentions légales figurant dans le Résumé des Caractéristiques Produit de chaque spécialité pharmaceutique.

Un médicament peut être un produit dangereux dont l’utilisation chez certaines personnes est contre indiquée. Avant de prendre un médicament, le patient doit s’assurer auprès d’un médecin ou d’un pharmacien que le produit ne lui est pas contre indiqué.

L’emploi d’un certain nombre de médicaments chez l’enfant, le nourrisson ou la femme enceinte doit être impérativement validé par un médecin ou un pharmacien.

Si vous êtes porteurs d’une maladie chronique (diabète, asthme, trouble cardiaque…..), demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre tout médicament.