Le Soleil



le-soleil1


Rappel :

La peau est l’organe le plus vaste du corps humain avec une surface de l’ordre de 1,80 m2 chez l’adulte pour une masse de 10 kg. Le peau possède à la fois un rôle passif de protection vis à vis de diverses agressions extérieures mais elle joue également un rôle actif au travers de nombreuses fonctions telles que le maintien de la température interne, le stockage de nutriments…

La peau est divisée en 3 couches :

l’épiderme est la partie le plus externe et représente la barrière de protection vis à vis des agressions extérieures. Cette couche contient de nombreuses terminaisons nerveuses permettant de renseigner le corps sur la nature de l’environnement extérieur (chaud, froid…)

Le derme est une couche intermédiaire très innervée et vascularisée. Cette partie contient notamment les fibroblastes responsables de l’élasticité de la peau et le collagène dont la quantité diminue avec l’âge expliquant le phénomène de vieillissement de la peau.

L’hypoderme est la couche la plus interne et contient de nombreux vaisseaux sanguins. Il s’agit d’une couche très riche en graisse.

Le soleil est l’une des étoiles du système solaire. Les différents rayonnements émis par celui-ci sont responsables des climats météorologiques notamment par la chaleur qu’il apporte.

Près de 5% de l’énergie émise par le soleil est représentée par les Ultras Violets (UV). Ces derniers sont heureusement absorbés au niveau de la couche d’ozone de l’atmosphère. Sur le corps humain, ces UV peuvent avoir des actions bénéfiques notamment pour la synthèse de la vitamine D mais sont également responsables d’effets nocifs pour la peau (cancer).

Les UV sont classés en 3 catégories :

soleilLes UVA : représentent 95% des rayonnements qui atteignent la surface de la terre. Responsables du bronzage immédiat, ils provoquent également le phénomène de vieillissement de la peau. Ce sont les UV qui pénètrent le plus profondément dans la couche cutanée.

Les UVB : leur trajet s’arrête au niveau de la couche superficielle de la peau. Leur action est beaucoup plus tardive et est à l’origine de brûlure retardée après une exposition au soleil.

Les UVC sont totalement arrêtés par la couche d’ozone et n’atteignent donc pas la surface de la terre.

Les UV émis par le soleil vont agir sur 2 types de cellules :

– les kératinocytes : constitutifs de la couche la plus superficielle de la peau. Les UV vont entraîner une multiplication de ces cellules rendant la peau plus solide et moins perméable aux rayonnements.

– Les mélanocytes : leur stimulation entraîne la production de mélanine, pigment à l’origine de la coloration de la peau. Ce changement de couleur est un mécanisme de défense de l’organisme limitant ainsi la pénétration des UV.

La vie sur terre est en grande partie dépendante de l’action du soleil. En effet, par la chaleur qu’il produit, le soleil permet le développement de la vie et rythme les différentes saisons. Au niveau de l’organisme, les bienfaits du soleil sont bien reconnus comme par exemple son action sur le moral. Il est également à l’origine de la synthèse par l’organisme de la vitamine D, élément indispensable notamment pour le métabolisme osseux. Mais celui-ci peut aussi s’avérer néfaste pour l’homme. Il est responsable de l’altération de la peau au cours du temps et de l’apparition de tâches de rousseur. Beaucoup plus grave, l’exposition prolongée au soleil sans protection est reconnue comme un des facteurs de risque d’apparition de cancer cutané (mélanome). Il peut être également responsable de brûlure allant du simple coup de soleil à la brûlure du 3e degré. Au niveau oculaire, les rayonnements du soleil peuvent accélérer la survenue d’une cataracte et provoquer une atteinte de la rétine.

En conclusion, le soleil est un ami qui doit être appréhendé par la mise en place de quelques mesures de protection. L’utilisation de crème solaire est indispensable notamment pour les peaux claires et les enfants et le port de lunette anti UV (norme CE catégorie 3 ou 4) est recommandé. La surveillance régulière des grains de beauté par un dermatologue est conseillée afin de reconnaitre tôt une dégénérescence de ces tâches.

Conseils du Pharmacien

Quel indice de protection choisir ?

Ma Pharmacie en Ligne

Toutes les crèmes solaires sont classées selon un Indice de Protection (IP) ou Facteur de Protection Solaire (SPF en anglais). Plus ce chiffre est élevé, meilleure sera la protection. La valeur indiquée correspond à la capacité du produit à avoir une action photo protectrice. Il s’agit en effet de l’expression du rapport entre le temps nécessaire pour avoir un coup de soleil avec et sans protection. Cette valeur est obtenue par des tests en laboratoire.


Le choix de l’indice dépend du phototype de chaque individu. Le tableau suivant permet d’obtenir une correspondance en fonction des différentes possibilités de peaux.

Phototype

Couleur de la peau

Couleur des cheveux

Réaction au soleil

Indice de protection conseillé

I

Très claire avec taches de rousseur

Roux ou blonds

Coups de soleil systématique

60

II

Très Claire avec apparition de taches de rousseurs quand exposition au soleil

Blonds ou châtains

Coups de soleil

40 à 60

III

Claire

Blonds ou châtains

Bronzage progressif avec quelques coups de soleil

20 à 30

IV

Mate

Châtains ou Bruns

Bronzage

12 à 20

V

Foncée

 

Bronzage facile

10 à 15

VI

Noire

 

Jamais de coups de soleil

1


A quelle fréquence faut il appliquer la crème solaire ?

La crème solaire doit être appliquée au minimum toutes les deux heures sur toutes les parties du corps y compris le nez et les oreilles qui sont souvent oubliées. Il existe des produits résistant à l’eau mais il est quand même conseillé de renouveler l’application de crème après une baignade.

Une exposition entre 11 heures et 16 heures est déconseillée car cette période correspond aux heures les plus à risque étant donné l’ensoleillement massif. Ne pas oublier les lunettes solaires anti UV et une protection pour la tête. Pensez également à boire régulièrement de l’eau afin d’éviter toute deshydratation. Le corps humain pour maintenir sa température stable élimine l’excès de chaleur sous forme de sueur ; il est donc important de renouveler les pertes en eau. Pour les personnes ayant une peau sèche, préférer la forme crème qui assurera un confort d’application. La forme spray convient plutôt aux personnes à peau grasse.

La protection des enfants ?

13

La protection solaire des enfants est un des éléments capitaux que tout parent doit avoir en tête. Une exposition aux UV dès la petite enfance sans protection adaptée peut avoir des conséquences graves à l’âge adulte et se traduire par des cancers de type mélanome dont le pronostic reste malheureusement encore assez mauvais aujourd’hui. Il faut absolument protéger le capital solaire de vos enfants et ceci dès leur plus jeune âge.

Les règles de bases sont :

– Application d’une crème solaire adaptée au phototype de l’enfant toutes les 2 heures sur l’ensemble du corps

– Renouvellement de l’application après chaque baignade

– Un enfant de moins de 12 mois ne doit jamais être exposé au soleil car sa peau et ses yeux ne sont pas encore « armés » pour se protéger

– Eviter toute exposition entre 11 heures et 16 heures

– Port de lunette de soleil anti UV obligatoire avec monture enveloppante

– Ne pas oublier d’appliquer de la crème sur les oreilles, le nez, les tempes.

– Port d’un chapeau adapté obligatoire aussi

– Si l’enfant le supporte, lui faire porter des vêtements (qui assurent une bonne protection) comme par exemple un Tee-Shirt

Faire boire l’enfant régulièrement

Que faire en cas de brûlure ?

Le coup de soleil est la conséquence la plus fréquente d’une exposition importante au soleil. Il se caractérise par une peau rouge, douloureuse et chaude. L’évolution est bénigne dans la majorité des cas avec une peau qui va « pelée » dans les jours qui suivent l’exposition solaire. En revanche, un avis médical s’impose lorsque

– la douleur empêche par exemple le port de vêtement avec une peau qui est rouge vif plusieurs heures après l’exposition. Il s’agit dans ce cas d‘une brûlure du 2e degré.

– la peau est douloureuse, gonflée ou rouge violacée. Dans ce cas, la brûlure est dite du 3e degré.

Les gestes à faire en cas de coup de soleil sont :

– arrêter toute exposition solaire et préférer les endroits à l’ombre

– assurer une hydratation suffisante

– utiliser des crèmes apaisantes « après solaire »

– ne pas percer les cloques formées. Laisser la peau tomber toute seule en la recouvrant d’un pansement stérile.

– Si la douleur n’est pas supportable, l’utilisation d’antalgiques (paracétamol…) est possible

– Devant l’apparition d’une fièvre, d’une altération de l’état général ou de brûlures graves, une consultation médicale s’impose.

Est il utile de faire une cure de préparation avant de s’exposer ?

De plus en plus de laboratoires commercialisent des produits destinés à préparer la peau au soleil. Il s’agit le plus souvent de compléments alimentaires à débuter quelques semaines avant l’exposition. La plupart de ces produits sont constitués de :

– caroténoïdes

– vitamine E

– des substances à activité anti oxydante

Dans tous les cas, il est important de garder à l’esprit qu’une préparation solaire ne constitue pas une protection contre les effets néfastes du soleil. L’utilisation de crèmes protectrices est donc toujours obligatoire en cas d’exposition solaire.

Quels produits utiliser après une journée d’exposition ?

Ma Pharmacie en LigneIl est recommandé d’utiliser en fin de journée des produits dits « après solaire » afin d’aider la peau après une journée d’exposition. Ces produits sont à appliquer le soir ; ils se présentent généralement sous la forme de lait ou de crème et exercent une action apaisante et réparatrice. L’utilisation de ces produits permet de garantir un bronzage optimal en protégeant et renforçant la peau.

Je suis enceinte et j’ai entendu parlé des coups de soleil pendant la grossesse qui pouvaient laisser des marques notamment au niveau du visage. Est ce que je peux m’exposer au soleil?

Ma Pharmacie en LigneAu cours de la grossesse, la peau est soumise aux mêmes modifications hormonales que le reste du corps. Celle-ci peut donc parfois être plus sensible au soleil et certaines femmes enceintes développent des tâches de rousseur au niveau du visage et du torse lors d’une exposition solaire. Pour prévenir l’apparition de telles marques, il convient d’éviter de s’exposer au soleil aux heures de fort ensoleillement, d’utiliser des crèmes solaires avec indice de protection élevé (> 30).

Les marques références :

· Bioderma® , Biotherm®, ROC®, La Roche Posay®, Vichy®, Avene®, Bergasol®, Mustela®, Uriage®…..

Une erreur s’est glissée sur cette fiche ou vous pensez qu’elle n’est plus à jour ?

Vous pouvez nous en informer en cliquant ici

* Le site « mapharmacie-enligne.com » se dégage de toute responsabilité liée à d’éventuelles conséquences entrainées par l’achat de produits sur un site commercial référencé. Le référencement des produits est réalisé de manière indépendante des sites commerciaux et repose sur l’appréciation du site « mapharmacie-enligne.com ».