Tamiflu®/Relenza® : précaution chez l’enfant de moins de 12 ans.



4

Alors que le risque de pandémie grippale H1N1 est de plus en plus probable en France, les autorités de santé multiplient les mesures préventives afin de limiter les conséquences de cette épidémie. Parmi les actions mises en oeuvre, le stockage de médicaments antiviraux est depuis le debut de l’été une action prioritaire du minsitére de la santé. Ceçi afin de pouvoir traiter un maximum de patients présentant des signes  grippaux pour limiter les complications et la transmission à d’autres personnes.Actuellement, seul deux médicaments sont indiqués dans la prévention et/ou le traitement d’un épisode grippal : le Tamiflu®(Oseltamivir) et le Relenza® (Zanamivir).

Un article du British Medical Journal vient d’être publié sur la stratégie à adopter vis à vis des enfants de moins de 12 ans.

Pour rappel, les traitements disponibles sont contre indiqués chez l’enfant de moins de un an et la posologie doit être adaptée au poids pour les enfants de moins de 12 ans.

L’article, publié le 10 Août 2009, a analysé les résultats d’essais cliniques  réalisés depuis Juin 2009 sur le sujet. Au final, 7 études ont été sélectionnées par les auteurs.

Les résultats montrent une diminution du nombre de jours de maladie de 0,5 à 1,5 jours pour les deux traitements. En revanche, les complications de la grippe (problémes respiratoires, asthme, convulsions…) ne semblent pas être significativement diminuées par l’emploi d’un médicament antiviral.

De plus, le Tamiflu® présente des effets indésirables non négligeables tels que des vomissements, des nausées ou encore des diarrhées dont la fréquence est relativement importante. 

La conclusion de cette publication est de rester trés prudent lors de l’utilisation de ces médicaments notamment chez l’enfant.

Une maladie chronique (comme l’asthme) doit conduire les professionnels de santé à la plus grande prudence quant à l’utilsation du Tamiflu®.

Retrouvez l’article publié dans le British Medical Journal en cliquant ici.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *