Comment agit le CBD sur le cerveau ?

Le CBD est utilisé en médecine depuis des millénaires pour traiter les nausées, les convulsions, l’inflammation chronique, la douleur chronique, la dépression et bien plus encore, mais comment affecte-t-il le cerveau ? L’huile de CBD est l’un des produits les plus récents à gagner en popularité dans le domaine de la santé. Il reste encore beaucoup à découvrir sur les nombreux avantages qu’il a à offrir. Décrivons ce qu’est le CBD et ses effets sur le cerveau.

Effet du CBD sur le cerveau : régulation de l’humeur

L’une des principales façons dont le CBD affecte le cerveau est qu’il améliore l’humeur d’une personne. En effet, le CBD aide à soulager le stress en déclenchant les récepteurs de la sérotonine dans le cerveau pour produire plus de cortisol.

Le cortisol est une hormone spécifique qui est responsable des émotions. Des études récentes ont également démontré que le CBD peut être une excellente option de traitement pour les troubles psychiatriques.

C’est à la fois un antipsychotique et un antidépresseur. Par conséquent, grâce à la régulation de l’humeur, cela peut avoir un effet positif sur votre santé mentale.

CBD : amélioration de la mémoire

Un effet étonnant du CBD sur le cerveau est sa capacité à réduire le déclin intellectuel et à améliorer la mémoire ainsi que le fonctionnement cognitif. Il peut également ralentir la détérioration de certaines parties du cerveau affectées par la maladie d’Alzheimer et d’autres formes de démence.

De plus, les troubles neurodégénératifs peuvent être ralentis en utilisant le CBD comme option de traitement supplémentaire. Il est important de comprendre que le CBD possède des propriétés anti-inflammatoires. De ce fait, le CBD peut réduire considérablement les problèmes de santé cérébrale liés à l’inflammation.

CBD : optimisation de la performance des récepteurs cérébraux

Notre corps fabrique naturellement des cannabinoïdes et possède également deux récepteurs spécifiques. On les appelle les récepteurs CB1 et CB2. Bien que le CBD ne se fixe pas directement à ces récepteurs qui dirigent le cerveau, il optimise leurs performances.

Les récepteurs CB1 se trouvent principalement dans le cerveau ; ils sont responsables de la pensée, de l’humeur, de la mémoire et d’autres fonctions du corps.

Les récepteurs CB2 qui se trouvent dans le système immunitaire sont connus pour affecter l’inflammation et la douleur. Le CBD est efficace pour interrompre la transmission des signaux qui nous indiquent quand nous avons mal.

Vous aimerez aussi...